2019, Perpignan capitale de la Sardane

Sardanes-©-Service-photo-Ville-de-Perpignan

Partagez cette publication

Share on facebook
Share on email

Chaussez vos vigatanes et entrez dans la danse ! Une année entière consacrée à la plus catalane des danses…

EN 2019, Perpignan a reçu le prestigieux titre de Capitale de la Sardane. Du 16 mars 2019 au 15 mars 2020, la ville vivra au rythme de cette danse traditionnelle qui se transmet depuis des siècles en pays catalan.

Apéro sardanes, ateliers d’initiation à la danse, expositions d’instruments traditionnels modernes et anciens, démonstrations, concerts, diffusion de films d’époque avec en point d’orgue le championnat international, voilà en substance le riche programme qui vous attend tout au long de cette année.

  •  Une danse identitaire fraternelle, symbole de paix

On situe l’origine de cette danse dans la Grèce antique au travers notamment des écrits d’Homère lorsqu’il dépeint le bouclier d’Achille. Elle se serait transmise siècle après siècle. La sardane se danse dans l’allégresse. Les danseurs en cercle se tiennent par la main. Ils sont accompagnés par la musique d’un ensemble instrumental appelé cobla.
La sardane est porteuse d’un message d’union, de partage et de paix. On la danse la sardane dans chaque ville et village de la destination à l’occasion des fêtes traditionnelles. Il s’agit de la plus catalane des rondes dansées.

  • Le costume traditionnel des sardanistes :

Pour danser la sardane on chausse des « vigatanes » (espadrilles à lacets).
Les femmes arborent la « coiffa » coiffe catalane (petit bonnet en dentelle), une jupe et un châle qu’on appelle « mantille ».

Les hommes sont coiffés de la « barretina », un bonnet rouge qui ressemble à un bonnet phrygien. Ils portent la « faixe », une longue ceinture rouge.

  • La Cobla, orchestre typique composé de 11 musiciens :

Elle se compose d’instruments à vent catalans.
–   un flabiol et un tambourin, joués par la même personne,
–   deux tibles, deux tenores (semblables aux hautbois),
–   deux trompettes, deux fiscorns (instrument à vent à trois pistons),
–   un trombone et une contrebasse.
–   Le sac de gemecs, cornemuse très ancienne, était utilisé dans les anciennes cobles jouant les sardanes.

Bon à savoir : la mairie de Perpignan met à votre disposition un petit lexique de la sardane destiné aux novices ou à tous ceux qui s’intéressent à cette danse. A consulter ICI .

Programme complet à consulter ici

Laisser un commentaire

Plus d'articles

Fermer le menu
fr_FRFrançais
caCatalà fr_FRFrançais

Canet en Roussillon

Nos Webcams

Téléchargements