96585782_2727632687335888_3213552139263541248_o

Partagez cette publication

Share on facebook
Share on email

L’AUTORISATION D’ACCÈS AUX PLAGES DE NOTRE LITTORAL MET EN DANGER LA BIODIVERSITÉ ET NOTAMMENT LES OISEAUX QUI ONT FAIT LEUR NID SUR CES TERRITOIRES CALMES ET SILENCIEUX. SOYEZ ATTENTIFS ET PROTÉGEZ-LES !

LES OISEAUX DU LITTORAL EN DANGER

Fraîchement arrivés de leurs quartiers d’hivernage africains en mars dernier, les « Gravelots à collier interrompu », « Sternes naines » et autres oiseaux du bord de mer ont trouvé de vastes étendues de sable ou des sentiers littoraux désertés par les hommes en raison du confinement.

Depuis mi-mars, la plupart de ces espèces se sont installées à la fois sur leurs zones habituelles mais aussi sur ces nouveaux territoires disponibles. Elles ont construit leur nid souvent à même le sol. La couvaison des oeufs, qui ressemblent à des galets, est en cours. Une première nichée, voire parfois une seconde, auront ainsi lieu jusqu’au 15 juillet de cette année.

Mais en s’installant sur des zones normalement fréquentées par le public, ces espèces
vulnérables se sont mises en danger
depuis que l’accès à ces espaces du littoral sont de nouveaux autorisés.

Des oeufs semblables à des galets

L’année 2020 qui semblait exceptionnelle pour la reproduction pourrait s’avérer catastrophique : oeufs écrasés, nichées piétinées, poussins séparés de leurs parents, voire dévorés par les chiens non tenus en laisse. Afin d’éviter cette hécatombe, le Conservatoire du littoral, l’Office national des forêts,Rivages de France, la Ligue pour la protection des oiseaux et de nombreux acteurs de la protection de la nature, en lien avec l’Office français de la Biodiversité, lancent un appel pour alerter le public afin d’anticiper les impacts de la réouverture des sites naturels du littoral.

Dans la mesure du possible, les nids seront identifiés, isolés par un balisage à caractère
pédagogique,
afin de les exclure du parcours des sentiers et accès publics. L’ensemble des organismes en charge de la protection de la nature en appellent à la plus grande vigilance et attention des promeneurs et usagers du littoral afin que ces poussins, trésors vivants de nos rivages, ne deviennent des victimes collatérales du déconfinement.

Un Gravelot couve ses oeufs

LES ATTITUDES A ADOPTER

Pour réduire votre impact et sauver les poussins dans le respect des consignes sanitaires générales et notamment la distanciation physique, veuillez respecter ces consignes :

  • Vérifiez que l’accès du site du littoral où vous comptez vous rendre est autorisé ;
  • Restez sur les sentiers balisés et habituels. Si vous avez un chien, tenez-le strictement en laisse ;
  • Gagnez le plus rapidement possible le fil de l’eau pour mener vos activités sportives ou récréatives et restez au plus proche de l’eau ;
  • Eviter au maximum de fréquenter le haut de plage, les dunes de sable ou végétalisées en arrière littoral, lors de vos parcours vers les stationnements ;
  • Si vous voyez un oiseau posé au sol qui vous semble blessé ou pousse des cris répétés, éloignez-vous au plus vite car il s’agit d’une manoeuvre destinée à vous éloigner du nid ou une alarme indiquant la présence d’un nid ou de poussins ;
  • Respectez les zones balisées avec une signalétique adaptée à l’opération.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.conservatoire-du-littoral.fr qui apportera des données sur les espèces d’oiseaux et sur leurs « modes de vie », pour sensibiliser le grand public, les promeneurs, et usagers du littoral

Deixa un comentari

Plus d'articles

Close Menu
caCatalà
fr_FRFrançais caCatalà

Canet en Roussillon

Les nostres càmeres web

Téléchargements