PROCESSION DE LA SANCH ET GOIGS DELS OUS : FOCUS SUR 2 MANIFESTATIONS TRADITIONNELLES DE PÂQUES

40x60 Sanch

Partagez cette publication

Share on facebook
Share on email

A PÂQUES, DEUX TRADITIONS COHABITENT, L’UNE SOLENNELLE ET VIBRANTE, LA SECONDE, LÉGÈRE ET JOYEUSE : LA SANCH ET LES GOIGS DELS OUS. ON VOUS EN DIT PLUS SUR CES VÉRITABLES « CURIOSITÉS » ANNULÉES MALHEUREUSEMENT CETTE ANNÉE EN RAISON DU CORONAVIRUS.

LA PROCESSION DE LA SANCH

A Perpignan, les traditions ont su garder une réelle authenticité, notamment à l’occasion de Pâques. Le cérémonial des fêtes de la Semaine Sainte se perpétue depuis plus de 600 ans, avec les mêmes gestes et la même ferveur.
La Confrérie de la Sanch (« Précieux Sang du Seigneur ») a été fondée en 1416, en l’église Saint-Jacques à Perpignan, suite à la prédication de Saint Vincent Ferrier, moine dominicain. Outre l’aspect spirituel, le but de la Confrérie était la commémoration de la Passion par les processions et l’assistance aux prisonniers et aux condamnés à mort avant, pendant et après leur exécution. Solennelle, grave, la Procession de la Sanch est une « manifestation impressionnante » de l’aveu de tous ceux qui y assistent.
Chaque année, on vient de loin pour assister à cette manifestation immémoriale… près de 15000 personnes assistent à l’événement. Décryptage d’une étonnante tradition !

Le cortège de la procession de la Sanch en marche…

Prières, psalmodies, recueillement…
Immergez-vous au sein de la foule de fidèles et de curieux silencieuse. Regardez passer les pénitents qui défilent au son de la cloche du Régidor et vibrez devant ces silhouettes mystérieuses qui déambulent, coiffés de longues capuches pointant vers le ciel et vêtus de grandes robes rouges ou noires dites caperutxa.
Les pénitents portent sur leurs épaules meurtries les lourds misteris, pièces de bois qui relatent les différentes scènes de la Passion. Certains vont les pieds nus, une souffrance pour expier. Parfois, ils s’arrêtent sous des roulements de tambour, comme pour reprendre leur souffle. Ils partent de l’église Saint-Jacques pour y revenir après avoir effectué une boucle dans le centre-ville et des haltes devant les églises des Dominicains, cathédrale Saint Jean, églises Saint Matthieu et La réal. Vous êtes de pierre si l’émotion en vous envahit pas à leur passage !

LE VOCABULAIRE DE LA PROCESSION

SES TENUES
– La robe et la Caperutxa : c’est la tenue du pénitent : une tunique noire ou rouge pour le Régidor surmontée d’une cagoule en forme de pointe.
– La Cordelière : c’est le cordon qui sert de ceinture. Il permettait autrefois de coincer la traine. Sa couleur distingue la paroisse d’origine du pénitent, le rouge étant pour St Jacques, le blanc pour la Réal, le vert et rouge pour St joseph, le vert pour les Saintes épines de St Matthieu et le bleu et rouge pour St Estève et St Laurent de la Salanque.
La Mantille : C’est couvre chef revêtu par les femmes lors de la procession, un voile léger symbole du deuil.
– Chaussures : ce sont souvent des vigatanes noires (espadrilles traditionnelles)? Certains choisissent parfois de faire la procession pieds-nus pour vivre la souffrance du christ et expier pleinement en communion avec lui.

En rouge, le Régidor et sa cloche ouvre le cortège

SES PARTICIPANTS
Le régidor : Pénitent vêtu d’une tunique rouge, la couleur du sang (sanch) des condamnés et du Christ. Il ouvre la marche de procession à l’aide d’une cloche de fer et du bruit des tambours.
Le pénitent : ils sont membres de l’archiconfrérie de la Sanch, il arbore aussi une robe ceinte d’une cordelière. Cette tenue est identique à celle qui était portée par les condamnés à mort autrefois.
Les pélerins : Hommes et femmes en tenue civile mais vêtus de noir (les femmes ont revêtu une mantille sur leur tête). Ils suivent le cortège avec gravité et recueillement, on compte aussi parmi eux des enfants.

Le cortège des femmes portant une Mater Dolorosa

SES OBJETS
Les Mistéris : Pièces de bois et statues grandeur nature qui représentent les étapes du chemin de croix du Christ et les douleurs de la Vierge. Les plus lourds sont portés (jusqu’à 400kg !) par les hommes et les plus légers par les femmes. Les reposoirs positionnés tout au long du parcours permettent de se délester et de changer de porteur
La Cloche : utilisée par le Régidor, elle rythme la marche et annonce l’arrivée du cortège de la procession.
Les tambours : Ils sont revêtus d’un voile de crêpe noir.
Les goigs de la Sanch : chants tristes et lugubres qui accompagnent la procession.

Le Misteri du dévôt Chist : le joyau de la procession.

LA PROCESSION

QUI SONT LES PÉNITENTS ?
On les appelle les Caparutxes. Ce sont des citoyens comme vous et moi, pas des religieux. Qui veut peut venir s’inscrire mêle si le nombre de place reste limité. Cette ouverture souligne l’aspect plus identitaire que religieux de l’événement.
Ils sont vêtus de tuniques rouges, noires, bleues ou blanches selon leur paroisse ou village d’origine. Il porte une caparautxa, sorte de cagoule surmontée d’une coiffe pointue . On reconnait d’ailleurs leur appartenance (et leur engagement) au scapulaire qu’il porte autour du cou (sorte d’écusson de feutrine bénis). Les hommes portent les misteris les plus lourds et sont séparés des femmes qui supportent des misteris plus légers. Vêtues de noir, une mantille (voile de dentelle) couvre leur chef. Quelques enfants participent à la procession et suivent l’évêque. Tous défilent en silence, unis dans un profond recueillement.
Certains pénitents vont pieds nus comme par mortification pour ressentir le calvaire du Christ.

POURQUOI UNE TRADITION AUSSI VIVACE A PERPIGNAN ?
Parce qu’elle fut interdite longtemps… L’autorité religieuse la limita jugeant les pratiques des flagellants trop violentes dans la démonstration de leur foi. Elle fut ensuite interdite par les autorités françaises car considérée trop « baroque et espagnole ». La tradition perdura toutefois de manière clandestine pendant plus d’un siècle en l’église Saint-Jacques. C’est Joseph Deloncle conservateur du Castillet qui relança la procession en 1950.
Symbole de piété, de cohésion, de tradition, elle rassemble tous les villages via les paroisses membres de l’archiconfrérie qui participent et apportent leur misteris. La Sanch marque l’attachement à la catalanité. Cette majestueuse procession est l’une des plus émouvantes expressions de la piété populaire catalane où le profane et le sacré ne cessent de s’imbriquer.
La musique diffusée toute la journée, les chants, les tenues tout contribuent à créer une ambiance unique qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

DÉCOUVREZ LA PROCESSION DE LA SANCH EN IMAGES  https://www.youtube.com/watch?v=COWX7tHEhyQ

PROCESSION DE LA SANCH
Initialement prévue le Vendredi 10 avril 2020, la Procession est ANNULÉE en raison de la situation sanitaire liée au coronavirus.
Vous pouvez retrouver d’autres informations sur le site de la communauté de paroisses Saint-Jean-Baptiste.

LES GOIGS DELS OUS

Plus joyeux sont les Goigs dels ous (littéralement « cantiques des œufs » en catalan), il s’agit d’une autre tradition bien de chez nous ! Ce spectacle insolite réunis des chanteurs vêtus de leurs costumes traditionnels qui s’arrêtent sous les fenêtres des habitants pour chanter des cantiques en catalans. A l’issue de leur prestation, ils se voient remettre des offrandes qui leur serviront à préparer l’omelette pascale : œufs, boudins, petit salé et du vin. Elle se déguste ensuite traditionnellement au pied d’un ermitage ou sur la place d’un village Invitez-vous ensuite à la dégustation !

Cette tradition est encore vivace à Perpignan mais aussi dans les villages alentours de la destination.

Costumes traditionnels catalans

Consultez nos articles sur la même thématique :
LA GASTRONOMIE CATALANE DE PÂQUES
ENVIE DE CHOCOLATS ET DE DOUCEURS SUCRÉES

Cet article a 1 commentaire

  1. J’ai des photos de la sanch en 1950, des membres de ma famille portant une tenue d’enfant belle et assez spéciale et quelque part un film amateur 8mm de cette procession de la fin des années 50. Je peux vous envoyer les photos par mail, si ça vous intéresse. Cordialement
    Pierre M.

Laisser un commentaire

Plus d'articles

Fermer le menu
fr_FRFrançais
caCatalà fr_FRFrançais

Canet en Roussillon

Nos Webcams

Téléchargements